Une majorité de tout investissement du CBGF doit être utilisée pour la croissance. Les objectifs concurrents de la gestion/des actionnaires actifs et ceux des actionnaires inactifs ou à la retraite sont l’un des obstacles courants à la croissance auxquels nous sommes confrontés. Un groupe recherche la croissance et le réinvestissement, tandis que l’autre cherche à vendre ou à tirer des dividendes annuels de l’entreprise. Cette dynamique doit être résolue avant qu’une entreprise puisse s’engager dans une stratégie de croissance ambitieuse.

Selon les circonstances de toute transaction donnée, jusqu’à 49 % du total des investissements du CBGF pourraient être utilisés pour le rachat de parts d’actionnaires, à condition que le rachat ne soit pas excessif (selon les circonstances) et qu’il facilite une stratégie de croissance accélérée.