Au début de 2016, le ministre des Finances du Canada a convoqué le Conseil consultatif en matière de croissance économique pour examiner le potentiel à long terme de l’économie canadienne. En février 2017, le Conseil a publié une série de rapports contenant ses recommandations pour améliorer les perspectives de croissance économique inclusive au Canada.

Sur leurs cinq recommandations interdépendantes visant à accélérer l’innovation et à aider davantage d’entreprises en démarrage et de PME canadiennes à se développer, le Comité a déclaré que le Canada devrait élaborer une stratégie de capital de croissance à valeur ajoutée axée sur les entreprises à croissance rapide. Ces initiatives aideraient le Canada à accroître sa capacité concurrentielle mondiale, à atteindre ses objectifs de croissance inclusive et à créer une économie et une main-d’œuvre plus résilientes.

Un des problèmes fondamentaux que le Comité a relevé en matière d’innovation canadienne, c’est que les entrepreneurs sont bons pour lancer des entreprises, mais que très peu atteignent une taille significative. Le Canada se classe au deuxième rang en matière de facilité de création d’une nouvelle entreprise. Mais, le problème, c’est que beaucoup d’entre elles ne se développent pas au-delà d’un certain seuil. Les raisons invoquées comprennent un marché local restreint et fragmenté, une pénurie de talents expérimentés, un manque de ressources en capital de croissance à l’échelle et une aversion aux risques de la part de certaines sociétés établies du Canada.

La recherche et l’embauche de personnes expérimentées dans le monde des affaires font partie du défi de la croissance. Le Canada compte relativement peu d’entreprises qui ont évolué à tous les stades de leur croissance et il ne dispose pas d’une communauté de grandes entreprises permettant de former ce type de talent.

L’accès limité au capital de croissance à valeur ajoutée au Canada est un autre défi qui a été identifié. En comparaison à leurs pairs aux États-Unis, plus du double des entreprises à croissance rapide au Canada ont déclaré que l’accès insuffisant au capital de risque était leur principale préoccupation. En plus du financement, le CBGF offre aux entrepreneurs un accès à son Réseau de talents conçu pour connecter des entrepreneurs à des cadres chevronnés qui apportent une expérience et des relations pertinentes, notamment un accès à une expertise opérationnelle, de solides relations avec la clientèle et les meilleurs talents du l’industrie, nécessaires pour faire évoluer une entreprise.