Le CBGF ne peut investir dans les entreprises en démarrage, la promotion immobilière, l’extraction de ressources, le cannabis, les armes et les activités du secteur des assurances. Les entreprises qui offrent des services à des secteurs sont admissibles.

Le CBGF ne peut pas détenir le contrôle d’une entreprise, participer à un rachat par changement de contrôle ou investir dans une entreprise dont le siège social est à l’extérieur du Canada. Nous préférons éviter les possibilités ayant un bilan lourdement endetté puisqu’elles limitent le potentiel de réinvestissement.