Questions fréquemment posées2019-05-08T19:01:29-04:00

Questions?

Parcourez ces QFP sur le CBGF pour trouver des réponses aux questions communément posées. Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez? Envoyez-nous vos questions à l’aide du formulaire ci-après.

Quelle est la structure typique du CBGF en matière d’investissements?2019-04-30T15:25:49-04:00

Nos structures peuvent être flexibles en fonction de la situation de l’entreprise. Nous pouvons investir au moyen d’actions privilégiées, d’actions et de titres d’emprunt convertibles, de titres ou d’actions ordinaires. De façon générale, nous sollicitons un siège au conseil et certaines protections des actionnaires minoritaires.

Que signifie fonds permanents?2019-04-30T15:26:46-04:00

Dans une structure de fonds permanents, le fonds possède une durée de vie indéfinie. Le principal avantage de la structure permanente réside dans l’objectif global visant à aider les sociétés de portefeuille pour favoriser leur croissance plutôt que de diviser notre attention sur la création d’un nouveau fonds. Pour les sociétés de portefeuille, notre structure offre également l’avantage que nous n’avons pas besoin de la capacité de les forcer à quitter.

Quelles industries le CBGF préfère-t-il?2019-04-30T15:27:14-04:00

Nous sommes uniques dans le sens où nous concentrons nos efforts sur un large éventail d’industries. Nous voulons aider les entreprises canadiennes en croissance dirigées par des équipes de direction ambitieuses. Par exemple, nos deux premiers investissements ont été réalisés dans le domaine de la technologie financière et dans le domaine de la réparation automobile, ce qui illustre bien notre portée.

Quelle est la taille d’un investissement type de la part du CBGF?2019-04-30T15:28:20-04:00

Nous réalisons des investissements initiaux sur toute notre gamme indiquée, allant de 3 à 20 millions de dollars en échange d’une participation minoritaire dans la société, avec la possibilité de prendre des engagements financiers subséquents tout au long de la période de notre investissement.

Quelle est la durée de la période de détention du CBGF?2019-04-30T15:28:49-04:00

Étant donné que le CBGF possède une structure permanente, notre période de détention n’est pas définie selon des délais précis. Le propriétaire de l’entreprise peut définir le taux de croissance et la stratégie commerciale qui conviennent le mieux à son entreprise, pas nécessairement une stratégie et un horizon de sortie dictés par les restrictions au niveau des fonds d’un investisseur. L’objectif à plus long terme du fonds élimine une grande partie de la pression visant à faire prospérer l’argent et à sortir des investissements en fonction de motivations ou de limitations au niveau du fonds. La décision pour la société à savoir à quel moment vendre sera la sienne, pas la nôtre.

Qu’est-ce que le Réseau de talents du CBGF?2019-04-30T15:29:23-04:00

Le Réseau de talents est un ensemble d’entrepreneurs, de dirigeants, de conseillers et de mentors chevronnés canadiens qui se sont associés au CBGF afin d’aider les équipes de direction des entreprises soutenues par le CBGF à atteindre un niveau supérieur. Cet encadrement peut prendre la forme de mentorat, de membres du conseil d’administration, de conseillers, de présidents de conseil d’administration ou de consultants. Nous pensons que ce réseau est un facteur de différenciation énorme pour les entreprises soutenues par le CBGF.

Vous associez-vous avec d’autres?2019-04-30T15:29:46-04:00

Oui, notre objectif consiste à faire de notre mieux pour l’entreprise. Nous sommes heureux de travailler avec d’autres investisseurs qui ont des objectifs et des aspirations semblables aux nôtres.

Le CBGF participera-t-il aux recapitalisations de bilan?2019-04-30T15:31:04-04:00

Nous pouvons envisager d’investir pour aider une entreprise à rembourser une dette ou à restructurer son bilan, dans le but de libérer le flux de trésorerie et/ou d’alléger la pression des clauses restrictives pour poursuivre des stratégies de croissance susceptibles d’entraîner des investissements subséquents.

Le CBGF participera-t-il à des mobilisations de fonds à des fins secondaires?2019-04-30T15:31:31-04:00

Une majorité de tout investissement du CBGF doit être utilisée pour la croissance. Les objectifs concurrents de la gestion/des actionnaires actifs et ceux des actionnaires inactifs ou à la retraite sont l’un des obstacles courants à la croissance auxquels nous sommes confrontés. Un groupe recherche la croissance et le réinvestissement, tandis que l’autre cherche à vendre ou à tirer des dividendes annuels de l’entreprise. Cette dynamique doit être résolue avant qu’une entreprise puisse s’engager dans une stratégie de croissance ambitieuse.

Selon les circonstances de toute transaction donnée, jusqu’à 49 % du total des investissements du CBGF pourraient être utilisés pour le rachat de parts d’actionnaires, à condition que le rachat ne soit pas excessif (selon les circonstances) et qu’il facilite une stratégie de croissance accélérée.

Combien de temps vous faut-il pour investir?2019-04-30T15:32:00-04:00

Nous travaillons vite pour suivre le rythme de nos partenaires entrepreneurs. Notre processus est simplifié et notre processus d’approbation réside dans le fonds. Habituellement, nous concluons dans un délai de 6 à 8 semaines après la signature de la feuille de modalités. De nombreuses autres entreprises travaillent selon des périodes de 90 à 120 jours. Nous n’avons pas besoin de présentations sophistiquées, nous travaillons avec les renseignements dont vous disposez facilement.

Êtes-vous une entité gouvernementale ou une entreprise publique?2019-04-30T15:32:26-04:00

Non. Nous sommes une entité indépendante, détenue par des intérêts privés, financée à 100 % par les principales banques et compagnies d’assurance du Canada.

Le CBGF investit-il dans des entreprises en démarrage ou dans des entreprises ayant un BAAIIA négatif?2019-05-06T15:12:24-04:00

La proposition principale de CBGF consiste à investir dans des entreprises existantes dotées d’un solide leadership en matière d’entreprise et de gestion, de bases de clients bien établies, de solides opérations et d’un certain dossier de rentabilité ou d’une voie clairement établie vers la rentabilité.

Il importe de préciser que le Fonds ne cible pas les entreprises technologiques en démarrage. Nous évaluerons et investirons dans des sociétés qui ne génèrent peut-être pas encore de flux de trésorerie positifs, mais qui ont un modèle d’entreprise éprouvé, des revenus de plus de 5 mm de dollars et une voie claire vers la rentabilité. De nombreuses entreprises bien établies privilégient la croissance par rapport aux profits à court terme et investissent grandement dans leurs activités (par ex. : développement de produits, de leur équipe et de leur marketing commercial) pour tirer parti de leur potentiel de croissance. Lorsque nous sélectionnons des possibilités d’investissement qui ne génèrent pas de flux de trésorerie positifs, nous passons beaucoup de temps à en comprendre le modèle commercial, les risques liés aux sources de revenus et la voie vers la rentabilité avant que l’investissement initial du CBGF ne soit effectué.

Quelles sont les restrictions d’investissement du CBGF?2019-05-14T17:03:15-04:00

Le CBGF ne peut investir dans les entreprises en démarrage, la promotion immobilière, l’extraction de ressources, le cannabis, les armes et les activités du secteur des assurances. Les entreprises qui offrent des services à des secteurs sont admissibles.

Le CBGF ne peut pas détenir le contrôle d’une entreprise, participer à un rachat par changement de contrôle ou investir dans une entreprise dont le siège social est à l’extérieur du Canada. Nous préférons éviter les possibilités ayant un bilan lourdement endetté puisqu’elles limitent le potentiel de réinvestissement.

Pourquoi le CBGF a-t-il été formé?2019-05-14T18:10:24-04:00

Au début de 2016, le ministre des Finances du Canada a convoqué le Conseil consultatif en matière de croissance économique pour examiner le potentiel à long terme de l’économie canadienne. En février 2017, le Conseil a publié une série de rapports contenant ses recommandations pour améliorer les perspectives de croissance économique inclusive au Canada.

Sur leurs cinq recommandations interdépendantes visant à accélérer l’innovation et à aider davantage d’entreprises en démarrage et de PME canadiennes à se développer, le Comité a déclaré que le Canada devrait élaborer une stratégie de capital de croissance à valeur ajoutée axée sur les entreprises à croissance rapide. Ces initiatives aideraient le Canada à accroître sa capacité concurrentielle mondiale, à atteindre ses objectifs de croissance inclusive et à créer une économie et une main-d’œuvre plus résilientes.

Un des problèmes fondamentaux que le Comité a relevé en matière d’innovation canadienne, c’est que les entrepreneurs sont bons pour lancer des entreprises, mais que très peu atteignent une taille significative. Le Canada se classe au deuxième rang en matière de facilité de création d’une nouvelle entreprise. Mais, le problème, c’est que beaucoup d’entre elles ne se développent pas au-delà d’un certain seuil. Les raisons invoquées comprennent un marché local restreint et fragmenté, une pénurie de talents expérimentés, un manque de ressources en capital de croissance à l’échelle et une aversion aux risques de la part de certaines sociétés établies du Canada.

La recherche et l’embauche de personnes expérimentées dans le monde des affaires font partie du défi de la croissance. Le Canada compte relativement peu d’entreprises qui ont évolué à tous les stades de leur croissance et il ne dispose pas d’une communauté de grandes entreprises permettant de former ce type de talent.

L’accès limité au capital de croissance à valeur ajoutée au Canada est un autre défi qui a été identifié. En comparaison à leurs pairs aux États-Unis, plus du double des entreprises à croissance rapide au Canada ont déclaré que l’accès insuffisant au capital de risque était leur principale préoccupation. En plus du financement, le CBGF offre aux entrepreneurs un accès à son Réseau de talents conçu pour connecter des entrepreneurs à des cadres chevronnés qui apportent une expérience et des relations pertinentes, notamment un accès à une expertise opérationnelle, de solides relations avec la clientèle et les meilleurs talents du l’industrie, nécessaires pour faire évoluer une entreprise.

Vous ne trouvez pas la réponse à votre question?

Questionnez-nous!